M Media Find your Solution (trouver votre solution)

Eviter les risques de piratage via vos courriels

9 mars 2021

courriels

Au rythme de 30, 50, 100 courriels par jour, le risque d’infection par ce biais est un des plus importants qui soit. Il suffit d’une erreur d’appréciation et d’un clic malheureux.

Si ces derniers abolissent les délais de transmission d’informations, ils sont devenus dans le même temps encombrants, envahissants et dangereux.

Voici quelques bonnes pratiques à suivre pour éviter tout risque de piratage.

1 / Prenez le temps de lire vos courriels

N’allez pas trop vite et prenez le temps de vérifier l’adéquation entre le nom de l’expéditeur, l’adresse email de l’expéditeur et le contenu du mail.

2 / Attention aux pièces jointes

N’ouvrez jamais les pièces jointes de vos courriels si vous ne connaissez pas l’expéditeur

3 / Ne transmettez jamais vos informations personnelles

Supprimez sans hésitation les courriels demandant des informations personnelles (mot de passe, coordonnées bancaires) ou invitant à cliquer sur un lien pour s’identifier sur un site.

Il s’agit très souvent de Phishing (apparence d’une institution / entreprise) redirigeant vers un site qui “ressemble” au site officiel, mais se trouve en réalité être un “faux site”, dont le but est de récupérer des identifiants de connexion.

4 / Ne faites pas suivre les chaînes

Attention aux courriels de type “chaîne” tels que des appels à la générosité, grand malheur si non envoi du courriel à d’autres contacts, fausses alertes…

Ne les faites jamais suivre.

5 / Attention aux fautes d’orthographe

Une institution n’enverra jamais un courriel avec des fautes d’orthographe. Cela doit vous alerter immédiatement !

6 / Méfiez-vous des offres trop belles

Hélas non ! Vous n’avez pas gagné 20 000 euros à la grande loterie organisée par Microsoft ou par un tirage au sort Européen en provenance du gouvernement Espagnol.

Supprimez sans regret les offres trop belles et irréelles, non sollicitées par vos soins.

7 / Vérifiez les liens contenus dans vos courriels

Si un de vos courriels contient un lien et que l’expéditeur semble officiel, positionnez simplement votre souris sur ce lien. Cela indique quel site va être ouvert dans votre navigateur. Assurez-vous que le lien vers le site en question est celui qui est habituellement utilisé.

Dans tous les cas, la meilleure pratique reste de saisir directement l’url du site concerné dans votre navigateur.

8 / Créez des filtres pour gagner du temps

Vous pouvez mettre en place un dossier [SPAM] dans lequel transitent automatiquement tous les messages suspects. Ce filtre vous fera gagner un temps précieux.

Vous pouvez également créer un dossier [A LIRE] pour les courriels provenant de votre carnet de contacts.

9 / Paramètrez des protocoles sécurisés

Les protocoles pops, smtps, imaps sont sécurisés. Préférez-les aux simples pop, smtp et imap.

10 / Le chiffrage des données

Si vos courriels contiennent des données sensibles, envoyez-les de préférence de manière chiffrée. Seul le destinataire possédant la clé de déchiffrement pourra les lire.

A retenir

Les moyens humains et techniques à la disposition des cyber-pirates leur permettent dorénavant de cibler les entreprises de toutes tailles. Les petites et les moyennes ne sont pas épargnées. N’importe quelle entité peut être la cible de cyber-espionnage.

Les principaux dangers sont :

  • les courriels comportant des pièces jointes infectées
  • ceux qui contiennent un lien vers un site internet
  • les courriels imitant un courriel qui pourrait être officiel
  • ceux qui proviennent d’un de vos contacts, sans que ce dernier ne vous ait rien expédié !

Ce qu’il faut retenir :

  • utilisez des protocoles sécurisés pour lire / envoyer des messages
  • personne ne vous aime ! Soyez clairvoyant dans la lecture de vos mails
  • envoyez vos courriels confidentiels / sensibles de manière cryptée

Mettez en doute et vérifiez constamment les informations contenues dans vos courriels.